Suisse: La lutte contre l’homophobie n’a pas sa place dans la Constitution, mais… [360°]

Publié le

Aujourd'hui encore, rien ne punit les discriminations LGBT-phobes en Suisse.

Il faudra encore attendre pour que la lutte contre l’homophobie ait sa place dans la Constitution helvétique. Malgré l’initiative du gouvernement genevois contre les discriminations liées à l’orientation sexuelle, le Conseil des États n’a pas donné suite à la requête.

Proposée par le Parlement genevois en 2013, l’initiative proposée a été refusée hier, le 17 juin. Selon le rapporteur Stefan Engler, la Constitution interdit déjà la discrimination pour tous modes de vie confondus y compris l’orientation sexuelle. Cependant, la Chambre haute n’écarte pas l’idée de modifier et adapter le droit pénal à la situation. Mathias Reynard, conseiller national, souhaiterait que les discriminations liées à l’orientation sexuelle soient considérées de la même façon que le racisme.

Pour le moment, aucune mesure n’a été mise en place en suisse concernant les propos LGBT-phobes et les incitations à la haine.

À lire sur 360.ch.