Séoul interdit la pride, sous la pression des conservateurs chrétiens [The Washington Post, Out Magazine]

Publié le

C'est la première fois depuis 1990 que la marche qui traditionnellement clôture le Korean Queer Culture Festival au mois de juin est interdite par la police de la capitale sud-coréenne.

Traditionnellement, à Séoul, la gay pride clôt depuis l’an 2000 le Korean Queer Culture Festival qui se déploie dans la capitale sud-coréenne à partir du 9 juin. Mais en 2015, alors que la marche devait avoir lieu le 28 juin prochain, ce ne sera pas le cas.

DÉSAGRÉMENTS POUR LES PIÉTONS
En effet, à la demande des organisations chrétiennes ultra-conservatrices qui avaient pris la rue, et aux termes d’une bataille administrative entre les deux camps, le police métropolitaine de Séoul a interdit la marche en raison des bouchons et des désagréments que pourraient subir les piétons, rapporte The Washington Post. En Corée du Sud, 57 % de la population pense que l’homosexualité n’est pas acceptable d’après un sondage de 2014.

À lire sur The Washington Post et Out Magazine.