Romain Vallet d’«Hétéroclite»: «Nous croyons à ce projet d’une presse homosexuelle gratuite et de qualité en Rhône-Alpes»

Publié le

À Lyon, «Hétéroclite» fête son 100e numéro le 6 mai prochain. Interview du rédacteur en chef d'un magazine en belle forme.

Article Prémium

Vous publiez le 6 mai prochain le 100e numéro d’« Hétéroclite ». Heureux ? Romain Vallet © Xavier Michel Bien sûr ! Ce n’était pas forcément acquis d’avance lorsqu’a paru le premier numéro, en avril 2006. À l’exception de Têtu, qui fête ses vingt ans cette année, la plupart des parutions homosexuelles ont une durée de vie assez courte. Pour nous, c’est donc déjà une petite victoire d’être encore là neuf ans après, malgré un contexte économique très difficile pour la presse en général et la presse gratuite en particulier. D’autant plus que dans l’intervalle, nous avons également lancé un site Internet et deux guides régionaux annuels : Oùt pour les sorties gays et lesbiennes, Tutu pour les sorties culturelles gender-friendly. Comment définiriez-vous votre magazine ? C’est un « mensuel gratuit gay… mais pas que », comme le dit sa baseline. Un magazine qui traite d’homosexualité –masculine ou féminine– mais aussi de tout ce qui tourne autour des…

Pour continuer la lecture de cet article :

Vous avez déjà un accès ?

Identifiez-vous

Centre de préférences de confidentialité