Etats-Unis: dernières auditions avant la décision de la Cour suprême sur la légalité des mariages des couples de même sexe

Publié le

Les auditions ont commencé cette après-midi outre-Atlantique.

C’est aujourd’hui, à 10 heures ( heure locale, 16 heures en France métropolitaine) qu’ont débuté à la Cour suprême américaine les auditions des partisans de l’ouverture du mariage des couples de même sexe. En janvier dernier, la plus haute juridiction des Etats-Unis avait annoncé qu’elle allait se saisir des plaintes qui lui étaient parvenues de la part d’une quinzaine de couples de même sexe provenant de quatre États réservant le mariage aux couples de sexe différent, le Tennessee, le Kentucky, le Michigan et l’Ohio. Parmi eux, Jim Obergefell qui avait porté plainte contre l’Etat de l’Ohio qui refuse de le reconnaître comme étant veuf. Alors que le mariage des couples de même sexe n’était pas reconnu dans leur Etat, Jim Obergefell et John Arthur s’étaient mariés dans le Maryland, peu de temps avant le décès de ce dernier en 2013.

La Cour suprême va donc devoir se prononcer sur la légalité de l’union de deux personnes de même sexe et répondre à deux questions. D’abord, la Constitution interdit-elle de faire une discrimination entre les couples de même sexe et les couples hétérosexuels en ce qui concerne le mariage ? Ensuite si elle n’impose pas aux Etats de permettre aux couples de même sexe de se marier, doit-elle a minima demander à chaque Etat de reconnaître les mariages contractés dans un autre Etat ? L’organisation Freedom To Marry a d’ores et déjà annoncé qu’elle mettrait fin à son activité si la Cour suprême se prononçait en faveur de l’égalité : « Après plus de trente ans à œuvrer pour le mariage, je suis satisfait que nous en soyons arrivé.e.s là, a annoncé Evan Wolfson, le président et le fondateur de Freedom To Marry. Le peuple américain a rejoint explicitement et de façon retentissante le camp de l’amour et de la justice. Nous espérons que la Cour suprême fera ce qui est juste et sera en accord avec les soixante et plus cours fédérales et d’Etat qui ont prononcé la discrimination du mariage inconstitutionnelle. L’Amérique est prête pour la liberté de se marier. Le temps est venu. » De nombreuses personnalités et organisations ont aussi fait part de tout leur soutien aux plaignants :

Ces auditions marquent la fin d’une très longue bataille juridique, autant pour les partisans de l’égalité que pour ceux et celles qui ont lutté contre la reconnaissance des couples de même sexe. La Cour suprême ne rendra sa décision qu’en juin prochain, un arrêt après lequel plus aucun recours ne sera envisageable.