Au Cameroun, deux hommes, dont un mineur, condamnés pour homosexualité [AFP, France 24]

Publié le

Un troisième prévenu a été acquitté «au bénéfice du doute» par le tribunal de Yaoundé.

Des trois prévenus qui comparaissaient ce mardi 23 juillet pour répondre aux accusations d’homosexualité, le tribunal de Yaoundé en a condamné deux, dont un mineur. Joseph Onbwa a été reconnu coupable « d’outrage sur mineur suivi de rapports sexuels et d’homosexualité » et condamné à deux ans de prison ferme et à une amende. Dans la mesure où il a été placé en détention provisoire depuis près de deux ans, il devrait bientôt être libéré à condition de payer l’amende. Le mineur a pour sa part été condamné à un an de prison avec sursis. Séraphin Ntsama, lui aussi détenu depuis presque deux ans, a finalement été déclaré non-coupable « au bénéfice du doute ».

Leurs avocat.e.s, Mes Alice Nkom et Michel Togue (photo) avaient plaidé pour la relaxe des trois hommes. « J’ai la nette impression que le juge n’a pas tenu compte des éléments, a indiqué Michel Togue à France 24. Parce que tous les éléments que nous avons fournis permettaient d’acquitter purement et simplement. Il s’agit d’un cas tout à fait imaginaire d’homosexualité. » Lire la dépêche AFP sur LePoint.fr.

Photo Capture France 24

Suivez Julien Massillon sur Twitter : JulienMsln