Gouine Comme un Camion: En route pour la Marche des Fiertés 2013!

Publié le

Pour la deuxième année consécutive, les filles du collectif se mobilisent pour un nouveau char. Et cherchent une marraine.

Après son succès remarqué lors de la Marche des Fiertés en 2012, le collectif Gouine Comme un Camion compte bien s’offrir un deuxième tour de piste : même concept, même état d’esprit, faire défiler un char à l’image de toutes les lesbiennes. Et comme l’an dernier, le collectif va s’appuyer sur les contributions financières de tous celles et ceux qui souhaitent apporter leur soutien via la plate-forme KissKissBankBank : « Aujourd’hui nous avons déjà atteint 62 % de notre objectif et il reste 41 jours de collecte, assure Stéphanie une des membres du collectif interviewée par Yagg. Sans oublier que l’événement Gouine comme une soirée qui nous a permis de récolter des fonds en mars dernier, a très bien marché. Grâce au char de l’an dernier, les gens nous connaissent et savent à quoi va servir cet argent ». Pourtant jusqu’à aujourd’hui, Gouine comme un camion n’a pas eu beaucoup de temps pour s’occuper de la communication autour de ce nouveau char. Difficile de ne pas avoir remarqué les drapeaux jaunes du collectif qui ont flotté lors de toutes les manifestations en soutien à l’égalité des droits ces six derniers mois.

QUELLE MARRAINE POUR 2013 ?
Pour mémoire, l’initiative de l’an dernier avait reçu un sacré coup de pouce grâce à la réalisatrice et romancière Virginie Despentes qui avait été intronisée marraine du char et avait offert 2000 euros au collectif lorsqu’elle avait été récompensée par le prix Pierre Guénin contre l’homophobie. Qui sera la marraine du char cette année ? « C’est difficile de trouver une lesbienne out, déplore Stéphanie. On a eu beau de creuser la tête, on n’a pas trouvé quelqu’un qui nous paraissait évident en France pour nous représenter ». Actuellement, le collectif attend confirmation d’une potentielle marraine qui pourrait accepter d’apporter son soutien au char de cette année. Affaire à suivre…

GOUINE ARE FAMILY
Cette année, après les immenses bannières aux couleurs du collectif ornées de slogans « Je suis gouine et… », ce seront des photos de toutes les donatrices et bénévoles du projet qui décoreront le camion : « Chacune pourra nous envoyer une photo d’elle, qui la représente et nous allons créer une mosaïque qui recouvrira le char. Nous sommes toutes différentes, mais nous sommes une grande famille, et plus que jamais il faut que nous soyons visibles, insiste Stéphanie. En contrepartie des dons, nous avons aussi un Tumblr où chacune pourra nous envoyer une photo de ce qu’elle considère comme sa famille, celle qu’elle a, celle qu’elle s’imagine, celle qu’elle est en train de construire… »

UN CHAR POUR LA PMA
La visibilité des lesbiennes n’est pas la seule revendication de Gouine comme un camion, puisque le collectif est bien décidé à poursuivre le combat contre l’homophobie, mais aussi pour plus d’égalité : « La PMA est la grande oubliée de cette réforme pour l’égalité des droits, regrette Stéphanie. Quand on parle avec les jeunes générations de lesbiennes, on voit que le mariage n’est pas forcément leur principale préoccupation. Par contre, avoir la possibilité de faire un enfant représente quelque chose de vraiment important. La PMA est un combat qui dépasse les lesbiennes, c’est d’abord un combat féministe qui doit avoir une résonance dans toute la société. Ça concerne toutes les femmes, alors on doit s’en emparer ensemble. »

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo, cliquez sur GOUINES ARE FAMILY [I’ve got all my sisters with me]

Participez vous aussi au financement du char de Gouine comme un camion