Pussy Riot: journée mondiale de soutien le 17 août, jour du verdict

Publié le

Plusieurs rassemblements auront lieu en France aux alentours de 12h30, juste avant que soit connue la décision de la juge.

Membres du collectif féministo-punk Pussy Riot, Nadézhda Tolokonnikova, Maria Alekhina et Ekaterina Samoussevitch sont accusées d’avoir participé à une prière punk anti-Poutine devant l’autel de la cathédrale du Christ Sauveur.

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo, cliquez sur Панк-молебен « Богородица, Путина прогони » Pussy Riot в Храме

En détention depuis mars, elles sont devenues un symbole de rébellion contre le patriarcat et la politique de Vladimir Poutine. Leur procès, qui s’est tenu début août, a révélé au monde entier une justice partiale à la botte du gouvernement. Elles encourent 7 ans de prison pour hooliganisme. Lors de l’audience, le procureur a requis trois ans de détention dans un camp (lire aussi Pussy Riot : le procès de l’absurde continue).

Alors que la décision de la juge est attendue pour ce vendredi 17 août, à 15h (soit 13h en France), des rassemblements de soutien sont organisés dans plusieurs villes à travers le monde.

À Paris, ceux et celles qui soutiennent Nadézhda Tolokonnikova, Maria Alekhina et Ekaterina Samoussevitch sont attendues à 12h30, place Igor Stravinsky (près du Centre Pompidou). L’appel au rassemblement a été signé par plusieurs associations et syndicats français : Osez Le Féminisme, Amnesty International, l’antenne française de Freepussyriot.org, le mouvement des Jeunes Socialistes, les Jeunes Écologistes, le Convoi syndical pour la Tchétchénie, l’association Russie/Libertés, la Ligue des Droits de l’Homme et le syndicat Sud-PTT.

Des rassemblements en France sont aussi prévus à Marseille (devant le consulat de Russie, à Nantes (au Château des Ducs de Bretagne), à Nice (devant la cathédrale orthodoxe russe Saint Nicolas), et à Toulouse (place du Capitole).

Voir la liste complète des rassemblements de soutien.

Photo Andreas_tw