Rencontre avec Chriss Lag, réalisatrice du documentaire «Louis(e) de Ville, portrait d'une bad girl!»

Publié le

L'objectif de Chriss Lag, dont le film sera projeté en clôture du Festival de films de femmes de Créteil: montrer le travail engagé et la réflexion profondément féministe d'une artiste qu'on ne peut réduire au strip-tease.

Louis(e) de Ville, portrait d’une bad girl ! est le résultat de deux ans de spectacles et de performances de cette comédienne et performeuse burlesque américaine, filmés par la réalisatrice Chriss Lag. Son but : montrer le travail engagé et la réflexion profondément féministe d’une artiste qu’on ne peut réduire au strip-tease. « Il y a un aspect sexy et pour le public, c’est agréable à recevoir, explique la réalisatrice. Ça semble facile et juste fait pour le plaisir des yeux. Les gens ne comprennent pas forcément qu’elle se sert de son corps pour faire passer des messages. » Pari réussi pour Chriss Lag qui montre ainsi l’envers du décor des performances, mais aussi les regards croisés d’autres artistes, telles que Wendy Delorme ou Emilie Jouvet.

Chriss Lag travaille actuellement sur son prochain documentaire, une série de portraits, intitulé My Paris Queer Artists.

Louis(e) de Ville, portrait d’une bad girl ! sera projeté samedi 7 avril en clôture du Festival international de films de femmes de Créteil. « C’est un festival qui a vu passé toutes les grandes réalisatrices françaises depuis 34 ans », s’enthousiasme Chriss Lag. Bénéficier d’une telle mise en avant permettra au film de toucher un public plus large, au-delà du public LGBT.

Louise de Vill(e), portrait d’une bad girl ! sera aussi projeté au festival In & Out 2012 (Nice – France), au Cinépride 2012 (Nantes, France).

Pour voir ou revoir l’interview de Louis(e) de Ville sur Yagg TV (2010), cliquez ici

La bande-annonce du documentaire de Chriss Lag, Louis(e) de Ville, portrait d’une bad girl ! :

http://www.dailymotion.com/video/xnm1xq_louis-e-de-ville-portrait-d-une-bad-girl_creation