Pakistan: la revanche du troisième genre [Libération]

Publié le

Depuis 2011, les hijras peuvent obtenir des papiers d'identité estampillés «troisième genre».

Depuis 2011, les hijras – terme qui regroupe les trans’, travesti-e-s, hermaphrodites, eunuques… – peuvent obtenir des papiers d’identité estampillés « troisième genre » (lire Pakistan : Du mieux pour les trans’, considérés par la cour suprême comme des citoyens à part entière). Mais les choses ont-elles tant changé ? À lire sur le site de Libération.