Mel Gibson n’est pas homophobe, c’est son frère gay qui le dit

Publié le

Et si en fait Mel Gibson était un incompris? C'est ce que pense son frère adoptif Andrew Gibson, auquel le «Sunday Telegraph» australien a consacré un portrait ce dimanche 10 juillet.

Et si en fait Mel Gibson était un incompris ? C’est ce que pense son frère adoptif (vous saviez qu’il avait un frère adoptif), Andrew Gibson, auquel le Sunday Telegraph australien a consacré un portrait ce dimanche 10 juillet.

Reconnaissant que Mel s’est laissé aller à un dérapage homophobe lors d’une interview en 1991, Andrew, qui se trouve être lui-même homosexuel, raconte qu’il ne l’a, en dehors de cet écart, jamais entendu prononcer de propos anti-gays, et qu’il s’est montré plein d’amour lors du coming-out de son petit frère il y a plus de 20 ans.

Après celui de Jodie Foster, voici donc un deuxième soutien pour Mad Max. Mais sera-ce suffisant pour qu’il retrouve les bonnes grâces de la communauté LGBT ?

Photo The Sunday Telegraph