« Nouvelle Star », deuxième prime: les favori-te-s assurent, Philippe Manœuvre en petite forme, Marco Prince et le Marais

Publié le

Hier soir, deuxième prime de la "Nouvelle Star" marqué par les prestations réussies des favori-te-s (Lussi, Luce et Benjamin) et un Philippe Manœuvre visiblement en petite forme.

Hier, mercredi 21 avril, avait lieu le deuxième prime à Baltard de Nouvelle Star, diffusé sur M6 et livebloggué sur Yagg (lire l’intégralité des commentaires ici). Voici le récit de la soirée.

MARINE ÉLIMINÉE
« T’inquiète, c’est toi qui va gagner », lance Marine à Luce, lors de la séquence finale de l’émission. « T’inquiète, toi tu pars ce soir », aurait pu lui répondre la deuxième. Sauvée la semaine dernière in extremis par le jury (contre l’avis de Lio), Marine est à nouveau éliminée, faute de votes du public. Et cette fois-ci, pas de repêchage. Elle était le maillon faible de la soirée. Au revoir.

Le suspense de l’élimination étant levé, cette édition aura été marquée par les passages réussis des favori-te-s (Lussi, Luce et Benjamin) et un Philippe Manœuvre visiblement en petite forme, alternant remarques cruelles et remarques à côté de la plaque.

Retour sur les prestations :

  • Dave : Du côté de chez Swann, Dave. Dave qui chante du… Dave. « Tout le Marais en a rêvé, Dave l’a fait », lance Marco Prince, qui ignore sans doute le caractère trop avant-gardiste du chanteur qui « n’aime pas l’Edam » et que les homos préfèrent encore et toujours ce bon vieux Michou. Pour revenir à la chanson elle-même, les arrangeurs ont tenté d’en faire une chanson rock. Problème : arrangements rock + chanson varièt’ + chanteur r’n’b = pas grand-chose. Dommage, Dave mérite mieux, surtout quand il enlève sa casquette.
  • François : The Reason, Hoobastank. C’est faux, crispé et relativement inintéressant. Le mauvais accent en anglais n’aide pas. Mais François récolte malgré tout trois bleus. Allez comprendre…
  • Annabelle : Hot Stuff, Donna Summer. Un peu de mal dans les aigus, un peu trop de gesticulations, mais prestation honnête. Ce n’est pas l’avis du jury, qui lui décerne quatre rouges. Philippe Manœuvre va jusqu’à la traiter de « choriste ». Annabelle a les larmes aux yeux. Bien joué, « Philman ». Cette sévérité frappe d’autant plus quand on la compare à la clémence dont François a bénéficié.
  • Ramon : Black Hole Sun, Soundgarden. Lorsqu’un candidat chante du rock à la Nouvelle Star, on lui fait immédiatement porter un perfecto avec un jean délavé. L’interprétation est à la hauteur du look : les auditrices de Nostalgie ont dû adorer. Nous, moins. Pour Philippe Manœuvre, c’est le « grunge expliqué aux croisières SNCM ». Méchant, mais pas totalement faux.
  • Lussi : La fille du père Fouettard, Jacques Dutronc. Encore un sans-faute pour Lussi. Pas grand-chose à redire.
  • Sacha : I Will Survive, Gloria Gaynor. Ici interprétée dans sa version Cake, on apprend que I Will Survive est la chanson préférée de Lio. Très fidèle à Cake au début, Sacha s’émancipe dans la dernière minute de la chanson et insuffle un peu plus d’énergie au morceau. Insuffisant pour le rédac-chef de Rock & Folk qui lui reproche justement le copier-coller, mais ça passe pour les trois autres.
  • Luce : Dream a Little Dream of Me, The Mamas & The Papas. Après son Qui de nous deux ? épique de la semaine dernière, Luce allait-elle surprendre à nouveau ? Affirmatif, mon capitaine. On peut déjà commencer par saluer le choix de la chanson. Et ensuite reconnaître la belle inventivité de la jeune fille qui y ajoute quelques minauderies second degré du plus bel effet (notamment ses « mouah ! »). Les jurés ne peuvent que s’incliner devant ce « talent pur ». Mais va-t-elle toujours parvenir à se renouveler ? À force d’évoluer toujours dans le même registre, Christophe Willem et Julien Doré avaient fini par devenir ennuyeux…
  • Stéphanie : Chanson sur une drôle de vie, Véronique Sanson. George Michael la semaine dernière, Véronique Sanson et le « thé au thym » (on ne dit pas une « infusion » ?) cette semaine… Stéphanie essaie-t-elle de nous dire quelque chose ? Sa reprise de « Véro » est en tout cas tout à fait correcte.
  • Marine : Sous le soleil exactement, Anna Karina. C’est la cata, un ennui total. Après s’être emportée violemment contre la candidate la semaine dernière, Lio en remet une couche. La jubilation intérieure, connaît pas ? Car cette fois-ci, ses collègues masculins sont obligés d’abonder dans son sens. Seul Philippe Manœuvre la défend, au motif bizarre que Gainsbourg lui-même autorisait les reprises nases « pour que [ses] chansons vivent ».
  • Benjamin : Oh Yeah, Housse de racket. Malgré une chanson un peu étrange (et c’est quoi ce nom de groupe ?), Benjamin s’en sort haut la main, avec son enthousiasme, sa musicalité et sa fraîcheur habituelle. Quatre bleus. What else ?

Par charité, on oubliera les reprises groupées, surtout celle des L5. À la semaine prochaine !

Envie de plus d’infos Yagg ? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Affichez votre poster et faites votre pub sur le mur de Yagg !