Rufus Wainwright, Arno, Nina Simone, Étienne Daho, You Say Party! We Say Die!, etc.: la playlist de la semaine

Publié le

La Yagg team livre ses choix de la semaine. À lire, à écouter et à commenter.

Les choix musicaux de l’équipe de Yagg, commentés ci-après. Si vous n’arrivez pas à écouter le player, cliquez ici.

Bénédicte Mathieu : Vive ma liberté, Arno.
Pour cette insolence gouailleuse. Un petit morceau de plaisir.

Yannick Barbe : Week-end à Rome, Étienne Daho.
Parce que mon week-end à Rome a été annulé. Et vous vous doutez bien pourquoi…

Maxime Donzel : Joey, Concrete Blonde.
C’est la chanson qui me rappelle mon premier amour qui s’appelait Joey (tout le monde : « aaawww… »).

Bertrand Mussard : Mon homme, Céline Dion.
Je suis célibataire, depuis trois semaines. Si quelqu’un se reconnaît dans cette description ET si cette personne est de physionomie attrayante, contactez la rédaction qui transmettra !

Dominique Chaudey : La Bambola, Skassa.
Allez comprendre pourquoi, dès que ce morceau commence, toutes les gym-queens italiennes partent en transe et nous font un play-back endiablé sur cette daube… À se pisser dessus !

Audrey Banegas : Here Comes the Sun, Nina Simone.
Ils n’ont pas la V.O. des Beatles sur Deezer, mais je tenais à saluer le retour du Dieu Soleil !

Judith Silberfeld : Où je vais, Amel Bent.
Lio n’aime pas Amel Bent, mais moi si. Et j’assume.

Xavier Héraud : Who Are You New York ?, Rufus Wainwright.
Un extrait du nouveau Rufus, très minimaliste…

Christophe Martet : Speak Low, Lotte Lenya.
Vous connaissez sûrement son visage, c’est la méchante espionne soviétique dans Bons baisers de Russie. Écoutez sa voix, beaucoup plus douce. L’amour se chuchote, nous dit-elle. Elle a raison.

Nizar Triki : Downtown Mayors Goodnight, Alley Kids Rule !, You Say Party ! We Say Die !
En hommage à Devon Clifford, batteur du groupe, mort ce week-end à l’âge de 30 ans des suites d’une hémorragie cérébrale survenue brutalement en plein concert. Ironie du sort. Choc. Tristesse.

Envie de plus d’infos Yagg ? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Affichez votre poster et faites votre pub sur le mur de Yagg !