« Nouvelle Star », premier prime: le talent de Luce, le sein de Virginie Guilhaume et les pieds nus de Lucia

Publié le

De ce premier prime, on retiendra les prestations de Benjamin, Luce et Lussi, le sein de Virginie Guilhaume, la chaussure, et l'acharnement de Lio contre une candidate. Revue de détail.

C’est quand même agréable, la Nouvelle Star, sans tous ces maudits reportages sur la vie privée des candidat-e-s. Profitons-en, cela ne va pas durer.

La bonne nouvelle, c’est que le jury semble s’être réveillé. Marco Prince, notamment, commence à trouver ses marques et à défendre son beefsteak. Il y a même de la tension dans l’air, comme aux plus beaux jours de l’ère Marianne James.

De ce premier « prime », on retiendra également les prestations de Benjamin, Luce et Lussi, le nipplegate involontaire de Virginie Guilhaume (photo ici), les pieds nus de Lucia et l’acharnement de Lio contre une candidate. Revue de détail (toutes les vidéos sont disponibles sur le site de M6).

Annabelle : Empire State of Mind II, Alicia Keys. Prestation honnête mais pas renversante. Marco Prince pense qu’Alicia Keys aurait eu « les chocottes » si elle s’était trouvée là. On peut en douter.

François : Temps à nouveau, Jean-Louis Aubert. Chanson ennuyeuse, fausses notes en pagaille, François se plante dans les grandes largeurs. Conséquence, nos livebloggeurs préfèrent se pencher sur son orientation sexuelle (encore inconnue) et sur la pertinence de la chemise en carreau en 2010.

Stéphanie : Faith, George Michael. La candidate metalleuse, tatouée et piercée a une voix mais manque de technique (il suffit de la comparer à Lussi pour s’en apercevoir). Son Faith n’est pas inintéressant. Mais pas renversant non plus.

Manon : Où je vais, Amel Bent. Quelques fausses notes au début pour la jeune fille, visiblement stressée. Mais il y a une voix derrière. La chanson est ce qu’elle est, mais Manon n’a pas à rougir de sa prestation. Et puis Amel Bent, c’est tellement gay…

Ambre : Quelque chose de Tennessee, Johnny Halliday. Cher ami programmateur musical, ta direction voulait que tu cases du Johnny pour faire plaisir à la pseudo ménagère de moins de 50 ans. C’est maintenant fait, nous pouvons maintenant passer à autre chose. Si tu as encore un Claude François à caser quelque part, je te donne une astuce : utilise les version anglaises (I’ll be there, My Way ou autre…) Merci. Bisou. PS : Johnny n’ a pas porté chance à ta candidate.

Sigfried : À pile ou face, Corynne Charby. C’était le moment Follivores de la soirée. Il sera fatal au jeune Siegfried, qui ne reviendra pas en deuxième semaine. Avec une chanson comme ça, il ne faut pas s’étonner. À signaler, cette remarque de Lio : « Si on t’avait pris pour tes qualités vocales, ça se saurait ».

Ramon : Ain’t no sunshine, Bill Withers. Dans sa brève présentation, Ramon affirme qu’il est la nouvelle star parce que « tout est bon dans le jambon ». Message reçu cinq sur cinq par Lio, qui révèle le cougar qui est en elle et couvre le jeune homme d’éloges. Ses collègues masculins auront la gentillesse de ne pas le lui rappeler un peu plus tard (cf. prestation de Marine).

Luce (photo ci-dessus), Qui de nous deux, M. C’est LA révélation de la soirée. Luce livre une prestation impeccable, tout en nuances, sur la chanson de M. Le jury la compare immédiatement à Christophe Willem et Julien Doré. Pourtant, contrairement à ce dernier, la candidate n’est jamais tombée dans l’excès. Son moulinet de bras sur le refrain était juste parfait, ni trop, ni pas assez. Qui plus est, la jeune fille semble réellement surprise d’être là. Cela ajoute une touche de fraîcheur au personnage.

Dave : Beggin’, Frankie Valli. Très belle voix, belle interprétation. C’est « du miel », comme le souligne Marco Prince.

Sacha : Sur la route, Raphaël. Prestation plus que moyenne pour le Parisien un brin tête à claque. André Manoukian n’y va pas par quatre chemins, c’était « juste craignos ».

Anna : Elle panique, Olivia Ruiz. Après Amel Bent, Olivia Ruiz… Bientôt du Christophe Willem ou du Julien Doré ? Le recyclage télé fonctionne bien. Sauf pour Anna, qui livre une interprétation très « mono-émotionnelle », comme disait Raphaëlle Ricci, de la Star Ac’.

Marine : Be my baby, Vanessa Paradis. C’est le moment chaud de la soirée. Les membres masculins du jury sont emballés. À l’opposé, Lio s’emporte, accuse la jeune femme de trop copier Vanessa et reproche à ses collègues de voter « avec leur culotte ». « So what ? », lui répond Marco Prince, sans se démonter. Lio n’en démord pas et elle revient plusieurs fois sur le sujet par la suite. Lorsqu’à la fin de la soirée Virginie Guilhaume lui demande d’annoncer le nom de la candidate ou du candidat repêché, elle refuse et c’est André Manoukian qui se charge d’annoncer que… Marine reviendra en deuxième semaine. La vengeance est un plat qui se mange en fin d’émission.

Lucia : Je suis un homme, Zazie. Autre moment chaud de la soirée. Marco Prince s’étonne que la jeune femme chante pieds nus et s’élève contre le cliché qui fait chanter les Africains forcément pied nus. Lucia ne cède pas. Virgine Guilhaume lui apporte son soutien en enlevant ses chaussures lors de la prestation suivante. Pour le reste, elle ne chante pas mal, mais sur du Zazie, que voulez-vous faire ?

Benjamin : After tonight, Justin Nozuka. Ce garçon est léger, frais et lumineux. La chanson colle parfaitement bien à son très beau timbre et à sa décontraction. Comme avec Luce, son humilité fait du bien à voir. Il ira loin le petit.

Lussi : Venus, Shocking blue. Techniquement, c’est la plus solide de la bande. Elle le démontre une fois de plus en se baladant sur la chanson, au sens propre comme au sens figuré. Ses « She’s got it ! » sont particulièrement jouissifs. En écho à la polémique de la soirée, elle enlève une chaussure, joue avec (avec un geste quasi sexuel) et lance un petit clin d’œil mutin à Marco Prince (qui n’apprécie guère). De la graine de finaliste.

Au final, Manon, Anna, Sigfried, Ambre et Lucia restent sur le carreau. Life is bitch and then you die, comme on dit.

À la semaine prochaine pour un nouveau liveblogging et un nouveau compte-rendu !

Envie de plus d’infos Yagg ? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Affichez votre poster et faites votre pub sur le mur de Yagg !