Une journée avec Salma Luevano, une des deux députées trans qui entrent au Parlement mexicain

Publié le

Le 1er septembre, Salma Luevano entrera dans l’histoire du Mexique en même temps que dans l’immense amphithéâtre du palais de San Lazaro, siège du Congrès. Elle est en effet l’une des deux premières députées fédérales trans à avoir été élue, un exploit dans sa province, l’une des plus traditionalistes du pays. Reportage. 

Salma Luevano dans une rue de sa ville adoptive Aguascalientes, le 11 août 2021 - Jeoffrey Guillemard pour Komitid
Article Prémium

Le reflet de l’aluminium met en lumière une scène à peine croyable pour celles et ceux qui y prennent part. Entre les colonnades du palais de la mairie d’Aguascalientes (au centre du Mexique), à deux pas de la cathédrale, au cœur d’une des cités les plus conservatrices du Mexique, Shakiboy, drag queen au costume d'héroïne viking aussi spectaculaire que sublime, réajuste les parures dorées de ses bottes. Elle s’apprête à poser pour la session de photos d’un magazine LGBTI+ local, en compagnie d’un jeune homme trans, d’un mannequin gay, et d’une des femmes politiques les puissantes de la ville, Salma Luevano.

La suite de cet article est réservée aux abonné•e•s.

Pour continuer la lecture :

Vous êtes déjà abonné•e•s ?

Identifiez-vous