L'Union européenne pourrait retirer à la Pologne et la Hongrie un financement crucial

Publié le

Une clause récemment introduite dans les règles de financement de l’Union européenne pourrait entraîner de nouvelles restrictions financières envers la Pologne et la Hongrie si elles continuent d'attaquer les droits LGBT+.

union européenne pologne
L'Union européenne pourrait refuser des financements à la Pologne et la Hongrie si elles continuent leurs agissements LGBTphobes - jorisvo / Shutterstock
Article Prémium

L’Union européenne a récemment adopté un règlement sur les fonds structurels. Celui-ci définit la législation relative aux fonds qui représentent près d'un tiers de son futur budget. Cette décision intervient après des années de négociations. 

Ce règlement repose essentiellement sur le respect de la Charte européenne des droits fondamentaux. Ainsi, les pays qui refusent d'adhérer aux principes d'égalité et d'anti-discrimination pourraient voir leurs projets de financement rejetés par l’UE. Cela pourrait être le cas de la Pologne et de la Hongrie en raison de leur politique anti-LGBT.

La suite de cet article est réservée aux abonné•e•s.

Pour continuer la lecture :

Vous êtes déjà abonné•e•s ?

Identifiez-vous

Centre de préférences de confidentialité