États-Unis : les mesures anti-trans de Donald Trump ont nui à l'armée américaine, selon un rapport

Publié le

L'interdiction de Donald Trump aux personnes trans de servir dans l'armée a nui à l'état de préparation et a eu un impact sur le moral des membres trans des services, selon une étude qui vient d'être publiée.

armée états-Unis
L'armée américaine - Christopher Lyzcen / Shutterstock
Article Prémium

Une étude, menée par d’ancien.ne.s médecins militaires de haut niveau des États-Unis pour Palm Center, a révélé que la politique de Donald Trump visant à empêcher les personnes trans de rejoindre l'armée a eu un impact négatif sur le recrutement et a contribué à la stigmatisation des militaires trans.

« L'interdiction des personnes transgenres a nui à l'état de préparation militaire dans tous les domaines », explique Alan Steinman, ancien directeur de la santé et de la sécurité des garde-côtes américains, contre-amiral à la retraite et co-auteur de l’étude. « C'est ce qui se passe lorsque l'armée discrimine inutilement les personnes qualifiées pour servir », rapporte le Washington Post.

La suite de cet article est réservée aux abonné•e•s.

Pour continuer la lecture :

Vous êtes déjà abonné•e•s ?

Identifiez-vous