La championne olympique Caster Semenya saisit la Cour européenne des droits de l'homme

Publié le

La double championne olympique sud-africaine du 800 mètres Caster Semenya saisit la Cour européenne des droits de l'homme pour contester la décision de la Fédération internationale d'athlétisme. La fédération sportive internationale veut imposer des règles qui obligent les athlètes intersexes à réduire leurs niveaux naturellement élevés de testostérone avec des médicaments ou une chirurgie pour concourir.

caster semenya cedh
Caster Semenya aux Jeux olympiques de Rio en 2016 - Celso Pupo / Shutterstock
Article Prémium

Caster Semenya, double championne olympique sud-africaine du 800 mètres, attaque la Fédération internationale d'athlétisme devant la Cour européenne des droits de l’homme, ont annoncé ses avocat.e.s mardi, d’après Reuters.

L’athlète est une femme intersexe cis et est l'une des nombreuses athlètes féminines qui présente des « différences de développement sexuel ». La Fédération internationale d'athlétisme a alors imposé des règles en 2018 obligeant ces athlètes à réduire leurs niveaux naturellement élevés de testostérone, à l’aide de médicaments ou d’une chirurgie pour pouvoir concourir. Cela concerne les épreuves de 400 mètres, 800 mètres, 1500 mètres et un mile.

Caster Semenya va contester une nouvelle fois la politique de la Fédération devant la Cour européenne des droits de l'homme.

La suite de cet article est réservée aux abonné•e•s.

Pour continuer la lecture :

Vous êtes déjà abonné•e•s ?

Identifiez-vous