Les crimes transphobes ont atteint un niveau record aux États-Unis en 2019, selon le FBI

Publié le

Un rapport du FBI révèle que les crimes de haine motivés par l’identité de genre ont atteint un niveau record en 2019 et sont en augmentation de 18%.

royaume uni manif trans londres
Une pancarte « les droits trans sont des droits humains » à la pride de Londres en 2019 - Ben Gingell / Shutterstock
Article Prémium

Un rapport du Federal Bureau of Investigation (FBI), publié lundi 16 novembre, révèle que le nombre de crimes de haine contre les personnes trans a atteint un triste record. Entre 2018 et 2019, 224 personnes ont été tuées en raison de leur identité de genre. C’est une augmentation de 18% par rapport à l’année dernière. C’était alors le nombre le plus élevé jamais enregistré depuis que le FBI a commencé à collecter ces données en 2013.

La suite de cet article est réservée aux abonné•e•s.

Pour continuer la lecture :

Vous êtes déjà abonné•e•s ?

Identifiez-vous