Cinquante pays signent une lettre pour condamner les LGBTphobies en Pologne

Publié le

Des ambassadeur.drice.s de 50 pays, dont la France, ont signé une lettre pour demander aux autorités polonaises de respecter la communauté LGBT+. En réponse, le vice-ministre des Affaires étrangères de la Pologne nie complètement l'existence des « zones sans idéologie LGBT ».

pologne ambassadeurs 50 pays
Manifestation contre les « zones sans idéologie LGBT » à Varsovie en août 2020 - Damian Lugowski / Shutterstock
Article Prémium

Les représentant.e.s de 50 pays du monde ont écrit mercredi 22 septembre une « lettre de soutien à la communauté LGBTI » à l'attention du gouvernement de la Pologne. L'Argentine, Australie, Danemark, États-Unis, Finlande, France, Allemagne, Grèce, Islande, Inde, Irlande, Italie, Japon, Mexique, Pays-Bas, Nouvelle-Zélande, Afrique du Sud, Espagne, Suède, Suisse, Ukraine, Royaume-Uni, et le Venezuela font partie des signataires.

« Nous exprimons notre soutien aux efforts visant à sensibiliser le public aux problèmes affectant la communauté lesbienne, gay, bisexuelle, transgenre et intersexe (LGBTI) et d'autres communautés en Pologne confrontées à des défis similaires », écrivent les diplomates.

La suite de cet article est réservée aux abonné•e•s.

Pour continuer la lecture :

Vous êtes déjà abonné•e•s ?

Identifiez-vous

  • jlg29

    Bonjour, pardon mais vous êtes en territoire d’utopie si vous pensez que quelque chose va changer ces zones anti LGBT, déjà pour une chose qui relève du bon sens, tous ces pays régressent, la réelection de Trump sera dévastatrice et le peuple polonais dans sa très grande majorité ne veut pas de LGBT chez eux, comme voisins, instits de leurs enfants etc…
    Je voudrais sincèrement me tromper et revenir dire sur ce site « ok g dit une connerie ça va mieux en Pologne même si c pas top gay friendly mais les mentalités changent » Hélas 1000 fois, ça n’arrivera pas… Cordialement