Joe Biden veut abroger l’interdiction des personnes trans dans l’armée étasunienne

Publié le

À l'occasion du neuvième anniversaire de l'abrogation de la politique « Don't Ask, Don't Tell », le candidat démocrate à la présidentielle américaine a publié un communiqué dans lequel il affirme vouloir autoriser aux personnes trans de servir dans l'armée. Dans un tweet, il a également critiqué les « zones sans idéologie LGBT » de Pologne.

Joe Biden
Joe Biden en mai 2020 - Pix_Arena / Shutterstock
Article Prémium

Joe Biden, le candidat démocrate à la présidentielle américaine, s'est exprimé sur le « trans military ban » (l'interdiction aux personnes trans de servir dans l'armée), à l'occasion du neuvième anniversaire de l'abrogation de la politique « Don't Ask, Don't Tell ». Celle-ci, entrée en vigueur en 1994, interdisait l'accès aux forces armées aux personnes LGB. Cette législation a été abrogée par Barack Obama le 6 juillet 2011, alors que Joe Biden était son vice-président. Le 26 juillet 2017, le président Donald Trump a mis en place sa législation transphobe.

La suite de cet article est réservée aux abonné•e•s.

Pour continuer la lecture :

Vous êtes déjà abonné•e•s ?

Identifiez-vous