Tennis : Martina Navratilova soutient la loi transphobe de l'Idaho

Publié le

La légende du tennis Martina Navratilova, ouvertement lesbienne, soutient la loi anti-trans dans le sport lancée dans l'État de l'Idaho. Cette législation se fonde sur des principes erronés et peut impliquer des tests invasifs sur des sportives trans et cisgenres.

Martina Navratilova
La tenniswoman Martina Navratilova en 2016 - Jimmie48 Photography / Shutterstock
Article Prémium

La tenniswoman de renom ouvertement lesbienne Martina Navratilova a apporté son soutien à une loi transphobe mise en place dans l'Idaho (nord-ouest des États-Unis).

L'Idaho a adopté la « Loi sur l'équité dans le sport féminin » en mars 2020. Elle interdit aux femmes trans, majeures et mineures, de pratiquer des sports interscolaires féminins. La législation empêche également les jeunes intersexes à participer à ces sports.

La suite de cet article est réservée aux abonné•e•s.

Pour continuer la lecture :

Vous êtes déjà abonné•e•s ?

Identifiez-vous