Pologne : des mères de personnes LGBT+ dénoncent les attaques du président Andrzej Duda

Publié le

En Pologne, des mères de personnes LGBT+ se sont adressées au président Andrzej Duda afin de dénoncer ses propos LGBTphobes.

Helena Biedroń et d'autres mères polonaises devant le palais présidentiel, à Varsovie, lundi 15 juin - Capture d'écran PRESS.WARSZAWA
Article Prémium

Des mères de personnes LGBT+ ont adressé lundi une lettre au président polonais, le conservateur nationaliste Andrzej Duda, dénonçant ses attaques, ainsi que celles d'autres conservateurs, qui « privent d'humanité » leurs enfants.

La lutte des nationalistes contre « l'idéologie LGBT » est devenue un des principaux thèmes de la campagne électorale pour la reconduction d'Andrzej Duda lors du scrutin du 28 juin.

« Monsieur le président, (...) je suis ici avec d'autres femmes, d'autres mères pour vous dire que ce que vous dites de nos enfants nous fait mal », a déclaré Helena Biedron, la mère de Robert Biedron, candidat de gauche à la présidence polonaise.

La suite de cet article est réservée aux abonné•e•s.

Pour continuer la lecture :

Vous êtes déjà abonné•e•s ?

Identifiez-vous