Brésil : les hommes gays et bis peuvent donner leur sang sans période d'abstinence

Publié le

La Cour suprême du Brésil a levé l'interdiction de don du sang pour les hommes gays et bis. Avant, ils devaient justifier d'un an d'abstinence pour pouvoir donner leur sang.

Don du sang LGBT+brésil
Don du sang LGBT+ - rawpixel.com / Shutterstock
Article Prémium

Les hommes gays et bis peuvent désormais donner leur sang sans restrictions au Brésil. La Cour suprême fédérale du pays a abrogé une loi obligeant les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes (HSH) à respecter un délai d'abstinence d'un an avant de donner leur sang.

Plus de restriction pour donner son sang au Brésil

Sept des 11 juges de la Cour suprême ont voté la levée de l'interdiction, se joignant au juge Edson Fachin, qui estime que la législation était discriminatoire.

La suite de cet article est réservée aux abonné•e•s.

Pour continuer la lecture :

Vous êtes déjà abonné•e•s ?

Identifiez-vous