Hongrie : le Premier ministre Viktor Orbán veut faire adopter une loi transphobe

Publié le

Une loi vient de donner au Premier ministre hongrois Viktor Orbán la possibilité de gouverner par décret. Son premier projet de loi supprime la possibilité de changer légalement de genre.

viktor orban
Viktor Orban en 2018 - photocosmos1 / Shutterstock
Article Prémium

Lundi 30 mars, le Parlement hongrois a adopté une loi qui a immédiatement étendu les pouvoirs de Viktor Orbán, sous prétexte de mieux contrôler la crise du coronavirus. Le Premier ministre a désormais le droit de gouverner par décret pour une durée indéterminée. Cela implique qu'il n'a plus besoin de consulter d'autres législateurs avant de prendre des décisions.

Pas de possibilité de modifier son genre légalement

Dans la soirée qui a suivi l'annonce, l'adjoint de Viktor Orbán, Zsolt Semjén, a présenté un projet de loi transphobe.

La suite de cet article est réservée aux abonné•e•s.

Pour continuer la lecture :

Vous êtes déjà abonné•e•s ?

Identifiez-vous