Comment Acceptess-T et Paris sans sida forment le personnel administratif aux questions trans et intersexes

Publié le

Komitid a assisté à un atelier de sensibilisation du personnel de l'Hôtel de Ville à Paris aux difficultés rencontrées quant à l’accès aux droits des personnes trans et intersexes, mené par Acceptess-T et Paris sans sida.

Illustration Audrey Couppé de Kermadec pour Komitid
Article Prémium

Devant des situations administratives ubuesques et humiliantes que vivent les personnes trans et intersexes et après une étude réalisée par Acceptess-T et financée par Vers Paris sans Sida, ces deux associations ont décidé de proposer des ateliers de sensibilisation du personnel de l'Hôtel de Ville à Paris aux difficultés rencontrées quant à l’accès aux droits. Reportage.

Depuis six mois, l’association de personnes trans Acceptess-T et Vers Paris sans Sida animent des ateliers de sensibilisation à la transidentité à l’Hôtel de Ville de la Mairie de Paris. Notamment pour le personnel des services parisiens de l’accès au droit. Des juristes, des médiateur.rice.s, des agents administratifs, du personnel de commissariat sont ainsi formés à la difficulté que rencontrent les personnes trans et intersexes dans leur quotidien dès lors qu’elles doivent entamer des procédures administratives.

Diane Leriche (Acceptess-T) et Ève Plenel (Vers Paris sans Sida) répondent à travers cet atelier à une double demande : celle des personnes concernées par ces difficultés et celles du personnel des services d’accès aux droits parisiens souvent désarmés par une méconnaissance des questions trans.

Totalement invisibles

La suite de cet article est réservée aux abonné•e•s.

Pour continuer la lecture :

Vous êtes déjà abonné•e•s ?

Identifiez-vous