Apologie du nazisme et homophobie : le RN fait le ménage pour les municipales à Montpellier

Publié le

Djamel Boumaaz est un élu inscrit sur la liste RN des municipales à Montpellier qui avait été condamné en 2019 pour avoir enterré un drapeau LBGT+. À cause de ses comportements haineux, le RN retire l'investiture à son candidat pour Montpellier.

Montpellier élu djamel boumaaz
L'élu RN Djamel Boumaaz avait démâté et enterré un drapeau LGBT+ à Montpellier en 2016 - Capture d'écran
Article Prémium

Le Rassemblement national a annoncé lundi 2 mars le retrait de son investiture à sa tête de liste pour les municipales à Montpellier, du fait de la présence sur sa liste d'un élu condamné en 2019 et mis en cause pour des publications sur sa page Facebook.

« Les comportements scandaleux que M. Djamel Boumaaz a eu à diverses reprises ne peuvent être acceptés par le Rassemblement National qui les condamne avec la plus grande fermeté », indique, dans un communiqué la section du Rassemblement national de l'Hérault.

Élu contre les « lobbys de la LGBT »

La suite de cet article est réservée aux abonné•e•s.

Pour continuer la lecture :

Vous êtes déjà abonné•e•s ?

Identifiez-vous