Christophe Castaner saisit la justice après des propos islamophobes de l'ex-adhérente LREM Agnès Cerighelli

Publié le

L'ex-élue LREM a écrit : « Vouloir que Paris et Marseille soient dirigées par des maghrébines de confession musulmane, c'est trahir la France, son identité et son histoire ».

Christophe Castaner, à Paris, en décembre 2019 - Frederic Legrand - COMEO / Shutterstock
Article Prémium

[Mise à jour, 15 heures] Agnès Cerighelli est bien élue mais pas sous l'étiquette LREM, dont elle a été simple adhérente avant d'en être exclue.

Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a annoncé dimanche saisir la justice pour « provocation à la haine » après la diffusion sur Twitter de messages d'une ex-adhérente LREM concernant notamment Rachida Dati.

« S'habituer à ce genre de dérapage, rester impassible face à des propos aussi répugnants, c'est faire gagner la haine et reculer la République. Je signale ces publications au procureur de la République pour provocation à la haine, en vertu de l'article 40 de procédure pénale », a tweeté le ministre.

Tweets contre Rachida Dati et Samia Ghali

La suite de cet article est réservée aux abonné•e•s.

Pour continuer la lecture :

Vous êtes déjà abonné•e•s ?

Identifiez-vous