Des camps de concentration pour gays en Tchétchénie?

Publié le

Les gays arrêtés en Tchétchénie seraient regroupés dans un centre qui ressemble fort à un camp de concentration, rapporte plusieurs témoins.

Article Prémium

Plusieurs médias rapportent que les gays arrêtés en Tchétchénie (Lire Tchétchénie : Les autorités auraient lancé une « rafle préventive » visant les gays) seraient placés dans des centres qui ressemblent à des camps de concentration. Le lieu, une ancienne prison, aurait même été identifié (voir photo). Selon Svetlana Zakharova, du Réseau LGBT russe, cité par le Daily Mail : “Des homosexuels ont été arrêtés et nous travaillons pour évacuer les gens des camps et certains, par crainte, ont quitté la région. » Le journal d’opposition russe Novaïa Gazeta a recueilli deux témoignages qui font froid dans le dos. Les détenus sont rassemblés par dizaines dans une même pièce. Toute la journée ils sont battus, électrocutés, humiliés, parfois jusqu’à la mort. « Certains ont été battus avec une attention particulière, raconte l’un des témoins. Il y avait un homme, il a été particulièrement torturé, il était absolument cassé, il a été battu et son corps présentait des blessures ouvertes. Il a été…

Pour continuer la lecture de cet article :

Vous avez déjà un accès ?

Identifiez-vous

Centre de préférences de confidentialité