« L’homosexualité est une abomination »: Christine Boutin condamnée en appel

Publié le

Christine Boutin avait estimé que "l'homosexualité est une abomination" dans les colonnes du magazine "Charles".

Elle ne s’était pas déplacée pour son procès en appel, mais elle est malgré tout sanctionnée. Christine Boutin a été condamnée pour provocation à la haine par la cour d’appel de Paris pour avoir affirmé dans les colonnes du magazine Charles que « l’homosexualité est une abomination » le 2 avril 2014. Le verdict de première instance a donc été confirmé.

L’ancienne députée et ministre devra payer 5000 euros d’amendes et 2000 euros de dommages et intérêts aux associations qui s’étaient portées partie civile, l’Inter-LGBT, Mousse et Le Refuge, à quoi s’ajoutent 2000 euros au titre de l’article 475.1 du Code de Procédures Pénales et 1000 € au titre des frais de justice.

Relire : Le procès de Christine Boutin comme si vous y étiez