Hollywood et les juifs accusés de promouvoir l’homosexualité, selon une vidéo anti-gay iranienne

Publié le

Une vidéo iranienne dénonçant «les dangers de la conspiration homosexuelle globale» a été publiée le 25 juin dernier sur la toile.

Le site iranien Mehr-Khaneh (La Maison de la Compassion), qui promeut « un discours islamique et révolutionnaire sur les questions liées à la famille et aux femmes », a publié le 25 juin dernier une vidéo de propagande « anti-gay » d’une dizaine de minutes. En Iran, où 17,5 % des jeunes se déclaraient homosexuel.le.s en août 2014, l’homosexualité est passible de la peine de mort.

La mise en ligne de cette vidéo est intervenue un jour après la publication par l’assocation International Gay & Lesbian Human Rights Comission (IGLHRC) d’une vidéo en persan et en anglais, annonçant la sortie d’un roman graphique de l’auteur américano-iranien Amir Soltani, mettant en scène un couple gay iranien fictif, Yousef et Farhad. Avec ce roman, qui doit être publié en ligne courant juillet, l’IGLHRC espère ouvrir la discussion au sein des familles concernant l’orientation sexuelle.

Selon la vidéo de Mehr-Khaneh, l’homosexualité a longtemps été considérée comme une maladie mentale dans tous les manuels psychologiques et médicaux. Cependant, depuis quelques temps, les livres scientifiques sont réécrits et déclarent désormais que c’est un acte normal. Les médias occidentaux sont accusés de promouvoir la tolérance de l’homosexualité en donnant le droit de mariage aux couples homosexuels ou encore l’adoption. Ce qui augmenterait le nombre d’homosexuel.l.e.s.

Les explications se poursuivent, et la faute est rejetée sur le « lobby juif » qui serait à l’origine de la légalisation de l’homosexualité, en particulier aux États-Unis. Également considéré comme responsable, Hollywood est aussi fortement critiqué dans cette vidéo. En cause, l’insertion de plus en plus fréquente de personnages homos dans les films, qui serait à l’origine de l’augmentation du nombre de personnes homosexuelles dans le monde.

L’effondrement de la famille, la propagation de la décadence morale, le déclin de la population et le légitimation de la luxure sont les risques causés par l’homosexualité d’après la conclusion du spot. Une liste de référence apparaît à la fin de la vidéo, parmi lesquelles Mass Resistance, une organisation ultra-conservatrice connue pour ses positions homophobes, dont le siège se situe dans le Massachussets, aux États-Unis,

Pour voir la vidéo, cliquez sur l’image.