Rétrogradé par la Banque mondiale, le lanceur d’alerte Fabrice Houdart ne baisse pas les bras

Publié le

Une rétrogradation, un salaire réduit, pas de possibilité d'évolution pendant trois ans… Fabrice Houdart, employé ouvertement gay de la Banque mondiale, paie au prix fort le fait d'avoir lancé l'alerte sur une prime du directeur financier de l'organisation.