Ukraine: Le président Porochenko apporte son soutien à la Pride

Publié le

Pour Petro Porochenko, participer à la Pride est un droit constitutionnel.

Alors que la deuxième Pride ukrainienne, prévue demain, samedi 6 juin, risque d’être annulée, faute de protection policière, et qu’une pétition All Out a été lancée, les organisateurs/trices viennent de recevoir un soutien plutôt inattendu.

« En tant que chrétien et qu’européen, je pense que ces concepts sont tout à fait compatibles, a affirmé le président ukrainien Petro Porochenko lors d’une conférence à Kiev, selon l’agence de presse russe Interfax. Je n’y prendrai pas part, mais je ne vois aucune raison d’interférer avec cette Marche, parce qu’il s’agit du droit constitutionnel de tout citoyen ukrainien. »

Ces déclarations répondent aux demandes du maire de Kiev, l’ancien boxeur Vitali Klitschko, qui, sous la pression notamment du parti nationaliste Secteur droit, voudrait l’annulation de la Pride au motif qu’elle pourrait attiser la haine dans un pays toujours en conflit. Il avait invoqué les même raisons en 2014, et le rassemblement n’avait pu avoir lieu. Une seule Pride a pu se tenir à ce jour en Ukraine : c’était en 2013. En 2012, une première tentative avait également échoué.

Via Bruno Selun.