Pour François Hollande, le mariage pour tous est «une trace qui restera»

Publié le

Le Président de la République était l’invité de Canal + ce dimanche pour faire le bilan de ses trois ans de mandat.

Invité par Le Supplément de Canal + à faire le point sur les trois premières années de son mandat, François Hollande s’est d’abord exprimé sur les naufrages de migrant.e.s en Méditerranée. Il a aussi évoqué les attentats de janvier dernier, le projet de loi Renseignement, le chômage – et en particulier celui des jeunes –, les idées du Front National (FN) ou la loi ouvrant le mariage aux couples de même sexe, à quelques jours du deuxième anniversaire de l’adoption du texte.

« J’avais fait cette promesse de faire que le mariage puisse être accordé à tous, c’est à dire aux couples homosexuels (…), rappelle-t-il (à partir de 34’40 dans la vidéo ci-dessous. Beaucoup avaient dit, dans l’opposition, “on va abroger, ce sera fini, on remettra en cause…” Vous entendez aujourd’hui quelqu’un remettre en cause ? »

François Hollande semble donc ne pas avoir entendu les déclarations d’Hervé Mariton de façon constante ou de Nicolas Sarkozy, qui semble moins y croire, sous la pression du public lors du meeting de Sens commun en novembre dernier. À moins que le Président de la République partage l’avis d’Alain Juppé qui voit dans ces promesses d’abrogation « des sornettes ».

Toujours est-il que pour François Hollande, la loi restera : « Je ne dis pas que ça convainc tout le monde, je sais qu’il y a des personnes qui ont été heurtées et je les respecte, des personnes qui sont encore mobilisées, mais c’est une trace qui restera. Donc aujourd’hui il y a des personnes qui se marient, il y a eu aussi beaucoup de jeunes qui ont pu enfin retrouver de la dignité, de la fierté, de la compréhension, y compris de leur famille. C’était un choix très important et ça restera. »

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Le Supplément du 19/04/15 – Emission Spéciale François Hollande