Soutenu.e.s par leur proviseur homo, des lycéen.ne.s répondent à une manifestation de la Westboro Baptist Church

Publié le

L'organisation religieuse protestait contre les célébrations de la Pride Week dans cet établissement de Washington D.C.

Comme elle s’y était engagée, la Westboro Baptist Church (WBC), qui s’est fait connaître par ses actions homophobes, a manifesté ce lundi 9 juin devant le lycée Wilson de Washington D.C., aux États-Unis. Cette organisation religieuse entendait protester contre les événements festifs organisés dans ce lycée à l’occasion de la Pride Week. C’est d’ailleurs à cette occasion que le principal, Pete Cahall, a fait son coming-out. Plus de 2000 lycéen.ne.s et enseignant.e.s attendaient les membres de la WBC avec des pancartes, des banderoles et des drapeaux arc-en-ciel. Le principal du lycée paradait en tête de cette contre-manifestation.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Hundreds Oppose Anti-gay Protest at D.C. High School

« J’ai deux mamans et je vais très bien », avait indiqué sur une pancarte un lycéen. D’origine russe, il a été adopté par un couple de femmes et a tenu à manifester pour leur montrer sa gratitude. « Elles m’ont sauvé », assure-t-il dans la vidéo ci-dessus. En face, les déclarations des membres de la Westboro Baptist Church étaient d’une toute autre tonalité : « Plutôt que de fêter la perversion sexuelle, on devrait fuir ces désirs charnels qui corrompent l’âme. Voilà l’enseignement de Jésus-Christ. » La manifestation homophobe a duré une heure environ avant que la police ne la disperse.

Photo Capture