«Liberté de conscience» des maires: le Conseil constitutionnel se prononcera le 18 octobre

Publié le

L'audience n'a duré qu'une trentaine de minutes ce mardi 8 octobre, mais un grand nombre de personnes était présent.

Appelé à se prononcer sur la « liberté de conscience » des maires après avoir été saisi d’une question prioritaire de constitutionnalité par le Conseil d’État, le Conseil constitutionnel a annoncé qu’il rendra sa décision le vendredi 18 octobre. L’audience, qui a débuté aux alentours de 9h ce mardi 8 octobre, n’a duré qu’une trentaine de minutes pendant lesquelles les Sages ont notamment entendu les arguments du collectif des Maires pour l’enfance, à l’origine de la procédure pour que les maires bénéficient d’une « objection de conscience » lorsqu’il est question de marier des couples de même sexe. De nombreuses personnes, dont nombre d’opposant.e.s à l’égalité des droits, ont fait le déplacement, rapporte l’AFP.

Pour voir la vidéo de l’audience publique, rendez-vous sur le site du Conseil constitutionnel.

Photo Mbzt