Tony Parker: «En première mi-temps, on jouait comme des tapettes»

Publié le

Ou comment gâcher la fête.

Décidément, les sportifs de haut niveau auraient bien besoin de rafraichir leur vocabulaire. Après Teddy Riner, c’est Tony Parker qui a déçu ses fans LGBT et gay-friendly en laissant échapper un « en première mi-temps, on jouait comme des tapettes » pour décrire la première mi-temps catastrophique – mais extraordinairement bien rattrapée par la suite – de l’équipe de France de basket, en demi-finale de l’Euro, ce soir, face à l’Espagne.

Les réactions n’ont pas tardé sur Twitter, certain.e.s s’agaçant à l’idée que cette petite phrase soit la seule chose que l’on retiendra du match, d’autres, comme notre chroniqueuse Bénédicte Mathieu, exprimant leur tristesse, d’autres enfin tentant de réagir avec humour :

L’un des premiers à avoir commenté est le rugbyman Imanol Harinordoquy :

Et si le moment était bien choisi pour proposer à la Fédération française de basket (FFBB) une formation de sensibilisation par la Fédération sportive gaie et lesbienne (FSGL) ?

Photo FFBB via Facebook