Russie: Une loi pour priver les parents homos de leurs enfants déposée à la Douma

Publié le

Les parents alcooliques, toxicomanes ou violent.e.s sont rangé.e.s à la même enseigne.

La « propagande gay » doit être interdite aussi bien dans l’espace public qu’au sein des familles, estime le député Alexei Zhuravlev. C’est en ce sens qu’il a déposé une proposition de loi à la Douma pour que les parents à « l’orientation sexuelle non traditionnelle » ne bénéficient plus de la garde de leurs enfants. Des mesures d’éloignement similaires seraient appliquées à l’encontre des parents alcooliques, toxicomanes ou violents, rapportent les agences Associated Press et Ria Novosti.

Ce qui n’était jusqu’ici qu’une menace est devenu une réalité – pas encore votée. La journaliste russo-américaine Masha Gessen en avait vu les prémices dès le mois dernier et choisi de fuir aux États-Unis avec sa famille. Cette nouvelle survient au lendemain d’une interview télévisée de Vladimir Poutine dans laquelle celui-ci assurait qu’aucune discrimination ne serait pratiquée pendant les Jeux Olympiques de Sotchi. Le Courrier de Russie rapporte par ailleurs que le chef d’État est prêt à rencontrer des militant.e.s qui luttent pour les droits des personnes LGBT. Nikolai Alekseev a rapidement répondu à cette invitation sur Twitter :

« Après l’interview du président russe, je demande officiellement un rendez-vous à Vladimir Poutine. »

Photo Fotobank.er