Marie-Claude Bompard cède: Angélique et Amandine pourront se dire «oui» à Bollène

Publié le

L'élue faisait depuis quelques heures l'objet d'une enquête préliminaire ouverte par le parquet de Carpentras.

Dans un communiqué adressé à l’AFP ce mardi 27 août, la préfecture de Vaucluse a annoncé que le mariage d’Angélique Leroux (à droite) et Amandine Gilles aura finalement bien lieu à la mairie de Bollène. Les deux femmes seront unies par l’adjointe à la Culture. « Yannick Blanc, préfet de Vaucluse, se félicite de cette issue qui illustre la capacité de l’Etat à faire respecter l’égalité des droits des citoyens sur le territoire », précise le communiqué.

La maire Marie-Claude Bompard a fait l’objet d’une enquête préliminaire ouverte par le parquet de Carpentras après avoir refusé de marier les deux femmes. Membre de la Ligue du Sud, l’élue avait invoqué ses « convictions religieuses » pour ne pas appliquer la loi.