Dessins et photos fleurissent sur l’exposition saccagée d’Olivier Ciappa

Publié le

Le photographe se réjouit que plusieurs personnes aient répondu de façon créative et originale à la violence homophobe exprimée à l'encontre de ses clichés.

Article Prémium

Après le saccage de l’exposition «Les Couples imaginaires» d’Olivier Ciappa ce week-end, les barrières du square du Temple, devant la mairie du IIIe arrondissement, retrouvent une nouvelle vie avec des dessins et des photographies apposés sur les clichés vandalisés. Plusieurs personnes ont spontanément répondu aux lacérations en collant des illustrations et de nouveaux portraits aux côtés des images lacérées, comme l’a constaté Olivier Ciappa qui a partagé quelques images sur son compte Twitter.

La suite de cet article est réservée aux abonné•e•s.

Pour continuer la lecture :

Vous êtes déjà abonné•e•s ?

Identifiez-vous