Bientôt un nouveau député homo à l’Assemblée nationale?

Publié le

Franck Scemama est le candidat socialiste qui brigue le siège laissé vacant par l'annulation de l'élection de Corinne Narassiguin.

Des élections partielles auront lieu à compter de demain, mercredi 15 mai, en Amérique du Nord pour un siège de député-e des Français-es de l’étranger. Parmi les candidat-e-s en lice figure Franck Scemama, un Franco-canadien installé au Canada de 2005 à 2012. Il est le candidat du Parti socialiste pour ce scrutin et s’il est élu, il sera le premier député ouvertement gay du groupe socialiste. À ce jour, seuls Sergio Coronado (EELV) et Franck Riester (UMP) ont fait leur coming-out à l’Assemblée nationale.

Pour Franck Scemama, pas de coming-out en grande pompe. Sur son site officiel de campagne, sa biographie mentionne simplement qu’il est venu en France pour « suivre son conjoint ». Tous deux prévoient de se marier, indique l’AFP qui souligne qu’être ouvertement homosexuel est un « fait rare dans la vie politique française ». Le candidat soutient l’ouverture du mariage et a salué à plusieurs reprises le travail accompli par Corinne Narassiguin sur ce projet de loi avant que son élection soit invalidée. Il était d’ailleurs membre de son équipe de campagne en 2012 et pourrait donc bientôt lui succéder.

Les résultats définitifs de l’élection seront connus le 11 juin prochain. Lors du premier tour, Franck Scemama affrontera onze autres candidats dont Frédéric Lefebvre pour l’UMP et Louis Giscard d’Estaing pour l’UDI. En juin 2012, celui-ci avait été battu dans le Puy-de-Dôme.

Photo YouTube

Suivez Julien Massillon sur Twitter : JulienMsln