Plainte en diffamation contre Jean-Pierre Michel: Virginie Tellenne et la «manif pour tous» déboutés

Publié le

Virginie Tellenne et la "manif pour tous" reprochaient à Jean-Pierre Michel d'avoir écrit que leur démarche relevait de "la pire des homophobies".

Virginie Tellenne (alias Frigide Barjot) et la « manif pour tous » poursuivaient le sénateur PS Jean-Pierre Michel pour diffamation. Ils ont été déboutés jeudi 18 avril. Les opposants au mariage pour tous reprochaient au sénateur d’avoir écrit que leur démarche relevait de « la pire des homophobies » (Lire Le courrier cinglant du sénateur Jean-Pierre Michel à la « Manif pour tous »). Le juge des référés du tribunal de grande instance de Paris n’a pas donné suite à l’assignation de Frigide Barjot et du collectif La Manif pour tous. Et ces derniers ont été condamnés à payer les frais de justice.

Joint par Yagg, Jean-Pierre Michel se déclare « très satisfait » :

« Le juge des référés ne s’est pas pas abrité derrière la procédure du référé pour se déclarer incompétent. Il s’est déclaré compétent et a affirmé dans une motivation assez longue que la diffamation n’était pas constituée. »

Selon Libération, qui cite l’AFP, le magistrat a estimé que les propos poursuivis, « si cinglants soient-ils, ne sont manifestement que la simple expression d’une opinion politique », relevant de la « liberté d’expression ». En clair, Virginie Tellenne peut être qualifiée publiquement d’ »homophobe ».

Cette dernière a toutefois la possibilité de faire appel. Jean-Pierre Michel qui demandait un euro symbolique pour procédure abusive a également été débouté de sa demande.

Photo : Xavier Héraud