Les belles histoires de Maitre Eolas: Edie, Thea et le Defense of Marriage Act

Publié le

En quelques tweets, l'avocat raconte l'amour qui a uni Edith «Edie» Windsor et Thea Spyer pendant plus de 40 ans, puis le procès intenté par la première aux États-Unis.

En quelques tweets, Maitre Eolas raconte l’amour qui a uni Edith « Edie » Windsor et Thea Spyer, jusqu’à la mort de cette dernière. Edie Windsor était aujourd’hui entendue par les juges de la Cour suprême dans l’affaire qui l’oppose aux États-Unis. Elle réclame le remboursement des quelque 363000 dollars de taxes et impôts qu’elle a dû payer après le décès de son épouse en raison du Defense of Marriage Act (DOMA) qui interdit la reconnaissance au niveau fédéral des mariages de couples de même genre (si les tweets apparaissent mal, rechargez votre page).

Photo DR

Suivez Judith Silberfeld sur Twitter : judeinparis