La plainte de la «Manif pour tous» n’inquiète pas Jean-Pierre Michel

Publié le

Le rapporteur du projet de loi «mariage pour tous au Sénat» est poursuivi pour diffamation pour avoir écrit que le collectif représente à ses yeux «la pire des homophobies».

Jean-Pierre Michel est droit dans ses bottes. Assigné en diffamation par Virginie Merle-Tellenne, alias Frigide Barjot, et la « Manif pour tous » pour avoir écrit, dans la lettre qu’il leur a adressée, que le collectif représente à ses yeux « la pire des homophobies » (lire Le courrier cinglant du sénateur Jean-Pierre Michel à la « Manif pour tous »), le rapporteur du projet de loi « mariage pour tous » au Sénat « maintient l’ensemble de ses propos contre la “Manif pour tous” ». Il avait d’ailleurs confirmé ses écrits dans l’entretien qu’il a accordé à Yagg la semaine dernière (lire Jean-Pierre Michel, rapporteur du « mariage pour tous » au Sénat : « Ce texte n’est pas la fin de l’histoire »).

Le sénateur « croit en la justice, qui n’est pas un support publicitaire pour un collectif malsain », un collectif dont il estime sur Twitter qu’il « a perdu la bataille ». Jean-Pierre Michel se présentera donc le 4 avril à 9h30 devant la 17e chambre correctionnelle de Paris. C’est ce même jour, dans l’après-midi, que l’examen du texte doit débuter au Sénat.

Suivez Judith Silberfeld sur Twitter : judeinparis