Franck Louvrier et Rama Yade se disent favorables au mariage pour tous les couples

Publié le

L’ancien conseiller de Nicolas Sarkozy et l’ex-ministre font partie des rares personnalités de droite qui soutiennent le projet de loi. Avec quelques réserves en ce qui concerne Franck Louvrier.

« On ne choisit pas sa sexualité », estime Franck Louvrier, l’ancien conseiller en communication de Nicolas Sarkozy, dans une interview donnée à France 3 Pays de Loire le 12 janvier dernier. Désormais conseiller régional des Pays de Loire, il juge « essentiel que les homosexuels puissent avoir la possibilité de sceller leur amour comme le font les hétérosexuels ». Un point de vue partagé par Rama Yade qui a confié aujourd’hui aux journaux du groupe Nice-Matin qu’elle est favorable au mariage pour tou-te-s, ce qui est « cohérent avec [son] combat sur l’égalité des droits ». C’est à ses yeux une « évolution naturelle dans les pays occidentaux ». L’ancienne ministre en profite pour rappeler qu’elle avait été décrite « comme le membre le plus gay-friendly du gouvernement [Fillon] ».

OUI, MAIS…
Franck Louvrier et Rama Yade rejoignent donc le club très sélect des personnalités de droite favorables au mariage pour tou-te-s (lire : Un militant UMP lance une pétition pour l’ouverture du mariage). Mais les convictions de Franck Louvrier semblent fluctuantes. Personnellement favorable au texte de loi, il plaide pour « un référendum », « un vrai débat » afin de « faire prendre conscience aux gens individuellement des conséquences d’une telle décision ».

La question de la gestation pour autrui (GPA) – qui ne figure pas dans le projet de loi – est aussi évoquée par l’élu. Selon lui, il faut prendre en compte les couples qui se rendent à l’étranger pour concevoir un enfant de cette façon. Ce qui ne l’empêche pas d’approuver les manifestant-e-s du 13 janvier qui justement se mobilisaient contre cette pratique.

Si vous n’arrivez pas à voir la vidéo, cliquez sur Franck Louvrier se dit favorable au mariage pour tous

Photo Capture

Suivez Julien Massillon sur Twitter : JulienMsln