Dans «2013, année folle»: Benjamin Parent et le coming-out de son père

Publié le

À écouter également, «Que révèlent les passions autour du débat sur le mariage pour tous?», avec Elisabeth Roudinesco, Sébastien Lifshitz, le réalisateur du documentaire «Les Invisibles» et Monique Isselé, qui y témoigne.

Benjamin Parent est le réalisateur de Ce n’est pas un film de cow-boys, qui a notamment reçu la Queer Palm du court-métrage à Cannes, et que Yagg a présenté le 22 novembre en avant-première dans le cadre du Jeudi, c’est gay-friendly ! consacré aux Invisibles (voir aussi ci-dessous). Il avait écrit une première version du scénario quand son père a fait son coming-out. Cette semaine, c’est à lui que Baptiste Etchegaray donne la parole dans son feuilleton, 2013, année folle, sur France Inter.

Si le player ne fonctionne pas, cliquez sur #5. Ce n’est pas un fils de cow-boy

À écouter également, sur France Culture cette fois : Que révèlent les passions autour du débat sur le mariage pour tous ?, avec l’historienne et psychanalyste Elisabeth Roudinesco, Sébastien Lifshitz, le réalisateur du formidable documentaire Les Invisibles (voir « Les Invisibles » : « Qu’est-ce que c’est de vieillir quand on est homosexuel ? ») et Monique Isselé, qui témoigne dans le film et que certain-e-s yaggeurs/euses ont pu rencontrer lors du dernier Jeudi, c’est gay-friendly !.

Si vous ne voyez pas la vidéo, cliquez sur Les Matins – Que révèlent les passions autour du débat sur le mariage pour tous

Illustration Kim Roselier/France Inter

Suivez Judith Silberfeld sur Twitter : judeinparis