Jean-François Copé appelle à manifester le 13 janvier contre le mariage pour tous

Publié le

Le président – toujours contesté – de l'UMP s'exprimait devant des militant-e-s de son parti à Nancy.

« Pour faire entendre la voix des Français que François Hollande refuse d’écouter, nous serons le 13 janvier à Paris, pour une manifestation nationale. Le sectarisme et le mépris de la gauche, ça suffit ! » C’est par ces mots que Jean-François Copé a appelé les militant-e-s de son parti à se joindre à la « Manif pour tous » nationale organisée par les opposant-e-s au projet de loi visant à ouvrir le mariage et l’adoption aux couples gays et lesbiens, Frigide Barjot en tête. Il avait déjà appelé à participer à la première « Manif pour tous », qui s’est tenue dans toute la France le 17 novembre, à la veille de l’élection rocambolesque à l’UMP.

À Nancy, devant des militant-e-s UMP, le président – toujours contesté – de l’UMP a accusé la gauche de remettre en cause les « fondements de la famille ».

Il a aussi annoncé un référendum interne à l’UMP sur la modernisation des statuts du parti et l’opportunité de revoter pour désigner son président, après les élections municipales de 2014.

« Rassembler l’UMP en divisant les Français. Tout un art… », commente, goguenard, Ian Brossat, le président du groupe PCF/PG au Conseil de Paris, sur Twitter.

De leur côté, les partisan-e-s du mariage pour tous les couples sont invité-e-s à montrer leur soutien à l’égalité des droits lors de la manifestation organisée le 16 décembre, à Paris, par l’Inter-LGBT.

Photo Capture

Suivez Judith Silberfeld sur Twitter : judeinparis