Toulouse et Les Oublié-e-s de la Mémoire rendent hommage à Pierre Seel

Publié le

Une plaque sera inauguré pour rendre hommage à ce déporté pour motif d'homosexualité.

Sept ans après la disparition de Pierre Seel, la ville de Toulouse poursuit le travail de mémoire en inaugurant, ce samedi 24 novembre à 18h30, une plaque (reproduction ci-dessus) dans l’Espace des Diversités et de la Laïcité. Pierre Seel, déporté pour motif d’homosexualité durant la Seconde Guerre mondiale, n’avait eu de cesse de témoigner après. Il est mort à Toulouse le 25 novembre 2005.

Cette inauguration s’accompagne d’une exposition « Se souvenir pour refuser l’oubli » sur la déportation pour motif d’homosexualité, ainsi que d’un film inédit de témoignage de Pierre Seel.

L’association Les Oublié-e-s de la Mémoire participe à cet événement.

Photo Thomas Doussau DR