Annie Lennox s’étonne que les gays ne se sentent pas plus féministes

Publié le

Selon la chanteuse, le féminisme n'exclut pas les hommes mais au contraire les inclut.

« J’aimerais voir la population gay s’intéresser au féminisme, explique Annie Lennox dans un entretien accordé au quotidien britannique The Guardian. C’est une organisation magnifique et ils ont tant fait. Pour moi, la question ne devrait même pas se poser. »

Selon la chanteuse, à l’origine du collectif interassociatif Equals sur l’égalité hommes/femmes et de la campagne contre le sida Sing, le féminisme n’exclut pas les hommes mais au contraire les inclut. Et elle continue de s’inquiéter de ce que le terme même de « féminisme » soit presque devenu un gros mot : « C’est un mot formidable. Le problème, c’est que nous l’avons dévalorisé ».

Tout cela vaut bien un petit plaisir :

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur Eurythmics – Sisters Are Doin’ It For Themselves

La même, en live, il y a tout juste un an :

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur Sisters are doing it for themselves – Annie Lennox. (WOW Festival Equals Live)

Lire aussi Annie Lennox aurait préféré être lesbienne