Mariage: Le Parlement du Maryland vote l’égalité des droits

Publié le

Alors que le Defense of Marriage Act vient d'être jugé anticonstitutionnel, un nouvel État s'approche de l'égalité des droits.

Et de 8 ! Enfin presque. La Chambre des représentants et le Sénat de l’État du Maryland ont tous deux, à quelques jours d’intervalle, le texte ouvrant le mariage aux couples de même sexe. Comme dans l’État de Washington et contrairement à ce qui se passe dans le New Jersey (deux États qui ont adopté des lois similaires il y a peu), le gouverneur démocrate Martin O’Malley est favorable à cette évolution et devrait rapidement ratifier la loi.

L’un des moments forts du débat au Sénat a été le discours de la démocrate Delores Kelley, décrit par The Advocate comme plein d’humour et de sagesse. « Dieu n’a pas créé tout le monde pour procréer, s’est-elle amusée. Que faudrait-il faire de celles et ceux d’entre nous qui ont depuis longtemps dépassé l’âge de la fertilité ? »

L’ouverture du mariage est censé être effective en janvier 2013, mais comme dans l’État de Washington, les opposant-e-s ont annoncé leur volonté de soumettre la question au référendum et ont commencé à recueillir les quelque 55000 signatures nécessaires (voir un reportage).

 

Hasard du calendrier, ce vote intervient au lendemain de la décision du juge Jeffrey S. White (nommé par George Bush) selon laquelle le Defense of Marriage Act (Doma) est contraire à la Constitution. Il a donc ordonné au gouvernement de ne pas tenir compte de cette loi fédérale, qui empêche la reconnaissance des mariages de couples de même sexe, et d’accorder à l’épouse d’une fonctionnaire les mêmes droits que en matière de mutuelle que ceux dont elle aurait bénéficié si elle avait été mariée à un homme.

Pendant ce temps en Californie, les partisans de Prop 8 ont demandé à ce que la cour d’appel du 9e circuit de San Francisco au complet examine leur recours.

Photo Equality Maryland (via Towleroad)