Gay pride de Moscou: La Cour européenne rejette l’appel de la Russie

Publié le

L'arrêt rendu par la CEDH le 21 octobre 2010 est donc devenu définitif lundi 11 avril. Nikolai Alekseev se félicite de ce timing, alors que la demande d'autorisation de la gay pride 2011 a été déposée hier.

Nikolai Alekseev l’annonce sur Facebook, l’agence de presse russe Interfax le confirme : la Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) a rejeté la demande de renvoi à la Grande Chambre des autorités russes dans l’affaire des gay prides interdites de Moscou. L’arrêt rendu par la CEDH le 21 octobre 2010 (lire Gay prides interdites : la Cour européenne des droits de l’Homme condamne la Russie) est donc devenu définitif lundi 11 avril.

« Nous sommes extrêmement satisfaits du timing, dans la mesure où l’arrêt est entré en vigueur juste à temps avant la date de la 6e gay pride de Moscou prévue le mois prochain, a déclaré Nikolai Alekseev, qui avait porté l’affaire devant la CEDH. Nous avons cru à notre victoire contre les autorités russes dès le premier jour et ne regrettons pas tous les efforts accomplis pour obtenir cette décision. »

« Cela crée un précédent très symbolique en Russie, puisque cette décision ne porte pas que sur la question des droits des homos mais sur le droit fondamental à la liberté de réunion, a-t-il souligné. À compter d’aujourd’hui, les autorités russes et les tribunaux russes n’ont plus de raisons légales pour interdire les défilés et rassemblements homos en Russie. »

Photo GayRussia.Ru

Cet article vous a plu ? Soutenez notre travail en cliquant ici.